Entrepreneures, 7 astuces pour s’occuper de ses finances, même quand on n’aime pas cela

Quand on est entrepreneure, s’il y a bien un domaine qu’on n’aime généralement pas et sur lequel on a tendance à procrastiner, ce sont bien les finances !

Il y a plusieurs raisons à cela.

Parmi les plus fréquentes on retrouve : le manque de temps, la procrastination, l’impression que c’est un domaine trop complexe, le fait de ne pas savoir comment s’y prendre ni par quoi commencer, le découragement face à l’ampleur de la tâche, ou encore la peur de faire des erreurs.

Tout comme le marketing ou la prospection, les finances font pourtant partie intégrante des responsabilités de la cheffe d’entreprise. Alors que, contrairement à ce que pensent beaucoup d’entrepreneures, ce n’est pas le rôle de votre comptable de s’occuper de la gestion et des finances de votre entreprise !

Bien souvent, c’est le fait de s’y mettre qui est le plus difficile.

Alors, pour vous aider à dépasser cet obstacle, voici quelques astuces faciles pour prendre vos finances en main sereinement, même si vous n’aimez pas cela.

1. La vision comme motivation

Les finances ne sont pas une fin en soi, mais bien un moyen. Un des moyens pour arriver à réaliser votre mission, votre vision à long terme, pour avoir une entreprise à votre service, et pour pleinement vivre de votre passion.

Quand vous allez vous occuper de vos finances, ce sont cet objectif et cette vision qui seront votre motivation. C’est pour rendre réelle et concrétiser cette vision que vous allez passer un peu de temps chaque semaine sur vos finances.

Pensez aussi au stress que vous allez éviter et aux opportunités que cela va amener. Car avouons-le, ne pas savoir où vous en êtes dans votre situation financière vous cause du stress, et surtout vous empêche de prendre les bonnes décisions pour développer votre activité.

2. Le faire souvent mais pas longtemps

Parmi les raisons qui font qu’on ne s’occupe pas de ses finances, il y en a une qui revient régulièrement, c’est le manque de temps. Souvent, on décide de s’occuper de ses finances une fois tous les 2 ou 3 mois (en général au moment des obligations légales comme la déclaration fiscale ou la TVA).

Le nombre de documents et de choses à traiter à ce moment-là est donc énorme et on a l’impression d’être face à une montagne.

Et si je vous disais que les finances c’est comme la lessive ?

Tout comme pour le linge, c’est en vous en occupant un peu mais régulièrement que vous allez éviter les piles interminables.

La clé : un peu d’organisation et de planification.

Bloquez-vous une heure par semaine dans votre agenda pour le faire. En une heure on peut faire énormément, et même si tout n’est pas fini à ce moment-là, la pile n’aura pas le temps de s’accumuler car vous continuerez la semaine d’après.

Et rappelez-vous, les finances cela fait partie de votre travail en tant qu’indépendante.

Ce n’est donc pas quelque chose que vous devez systématiquement faire en dehors de vos heures de travail, au contraire !2

3. Se mettre dans le bon état d’esprit et dans un environnement propice

L’état d’esprit au moment de passer à l’action est capital : un état d’esprit ouvert, positif, disponible et confiant va vous permettre d’aborder cette tâche, que peut-être vous redoutez, dans les meilleures conditions.

C’est d’autant plus important quand on doit s’atteler à une activité qu’a priori on n’aime pas trop.

Avoir le bon état d’esprit c’est le point de départ, mais cela ne suffit pas toujours pour passer à l’action. Il est tout aussi important de le faire dans un environnement propice.

S’occuper de ses finances sur le bout de la table de la cuisine, sur son lit ou au milieu du salon ne va pas vous aider. Le faire dans un bureau dédié au milieu de dizaines de piles de papiers n’est pas l’idéal non plus. Tout comme le faire dans le bruit et être constamment dérangée.

Où que vous soyez, faites-en sorte de vous sentir bien dans votre espace de travail : si possible, installez-vous donc dans un endroit au calme, sur un bureau dégagé, et dans une ambiance qui vous plait (musique, thé, bougie,… ou tout autre élément qui vous met dans une énergie positive et qui vous motive).

4. Les secrets pour se mettre en action

Quand on se retrouve face à une tâche qui semble compliquée voire insurmontable, un des premiers secrets est de la découper en plus petites actions beaucoup plus accessibles.

Ceci est valable pour les finances, mais également pour tous les objectifs et les projets plus conséquents sur lesquels vous travaillez.

Ensuite, appliquer la méthode des petits pas, c’est-à-dire faire une (petite) chose à la fois, sans se mettre la pression.

Finalement, il y a un outil tout simple qui va vous aider à vous mettre à l’action : le minuteur (de cuisine ou sur votre smartphone)! Mettez-le sur 15 ou 30 minutes et attaquez-vous à la première chose à faire. Tant que la sonnerie n’a pas retenti, vous n’arrêtez pas.

Quand la première action est terminée, vous passez à la suivante. Et ce, jusqu’à ce que le minuteur s’arrête.

C’est une façon toute ‘bête’ de s’y mettre sans trop se poser de question. Et je vous garantis que cela fonctionne !

Et si vous êtes perfectionniste, et que c’est cela qui vous empêche de vous y mettre, répétez-vous régulièrement cette phrase “mieux vaut une action imparfaite qu’une parfaite inaction”.

5. Rassembler avant de commencer

Si vous avez des documents un peu partout dans la maison, voire même dans la voiture, votre sac ou autre, c’est la première chose à laquelle vous allez vous attaquer.

Prendre quelques minutes pour rassembler tous les documents (papiers mais aussi fichiers électroniques, emails, etc.) relatifs à vos finances et à la comptabilité, que vous allez traiter maintenant ou dont vous allez avoir besoin : courrier non encore traité, factures fournisseurs, tickets ou reçus, etc.

Pour éviter cette étape à l’avenir, je vous suggère de prendre l’habitude de toujours rassembler les documents liés à vos finances à un seul endroit dédié.

6. Commencer par faire le suivi de ses rentrées

Soyons honnêtes, voir l’argent qui rentre c’est toujours motivant. Je vous conseille donc de commencer par cette partie-là.

Faites le point sur tous les clients pour lesquels vous avez déjà effectué des prestations mais pas encore envoyé de facture. Préparez toutes les factures dans votre outil de facturation habituel ET envoyez-les directement !

Prenez le temps de vérifier si toutes les factures que vous avez déjà envoyées et qui sont arrivées à échéance ont bien été payées. Si ce n’est pas le cas, c’est le moment de recontacter vos clients.

Ne faites pas de suppositions, il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles ils n’ont pas encore fait le paiement. Bien souvent, ils auront simplement oublié de le faire, et votre relance sera la bienvenue.

Quand vous aurez fini de faire toutes les tâches liées aux rentrées d’argent, c’est le moment de vous occuper de la partie dépenses : payer les factures des différents fournisseurs et prestataires de services mais aussi contrôler que tous les montants que vous retrouvez sur vos extraits de comptes bancaires sont corrects et que vous avez bien le document justificatif (facture, ticket, reçu, etc.).  

N’oubliez pas non plus de régulièrement calculer vos besoins de trésorerie pour diminuer les imprévus et réduire les mauvaises surprises, mais aussi de mettre de côté les montants que vous devrez payer plus tard pour la TVA, les cotisations sociales, les impôts, etc.

7. Célébrer

Une des clés pour s’encourager à s’atteler à une tâche que l’on n’aime pas, c’est aussi de prévoir une “récompense” à s’accorder quand on aura fini, quelque chose de sympa pour ‘après’.

Pas besoin de faire compliqué : un appel à une amie, une marche dans la nature, une activité pour prendre soin de soi, un épisode sur Netflix, etc..

Bref, quelque chose qui vous fait plaisir !

Célébrer ses succès (et s’occuper de ses finances c’est pour beaucoup un succès… ) est essentiel pour la motivation et la confiance en soi. Et en tant qu’entrepreneur, on a souvent tendance à l’oublier ou à le minimiser.

Alors, prête à vous y mettre ?

J’espère en tout cas que ces 7 astuces vous aideront à vous motiver à passer à l’action et à vous occuper de vos finances !

A très vite

Valérie


Si prendre en main vos finances reste compliqué pour vous mais que vous souhaitez avoir enfin de la clarté sur votre situation financière pour développer une activité rentable tout en retrouvant de la sérénité, n’hésitez pas à me contacter.

Je suis Valérie De Pauw, fondatrice de Kosali Mindful Finance, et j’accompagne les femmes entrepreneures à prendre leurs finances en main sans se prendre la tête, même si elles n’aiment pas les chiffres et qu’elles ont du mal avec ce qui touche à l’argent.

Je propose un programme en ligne avec coaching de groupe (https://kosali.podia.com ) ainsi que des accompagnements individuels (prendre rdv pour une séance découverte https://kosali-mindfulfinance.com/seance-decouverte/ ).

Pour en savoir plus :

Découvrez mon site internet (https://kosali-mindfulfinance.com/)

Abonnez-vous à ma newsletter (https://successful-creator-193.ck.page/8290f4350f )

Ou rejoignez-moi sur les réseaux sociaux :

LinkedIn (https://www.linkedin.com/in/valérie-de-pauw/ ),

Facebook (https://www.facebook.com/KosaliMindfulFinance )

Instagram (@kosali_mindful_finance).