Raquel Devillé

Ecole de yoga aérien

Parlez-nous de vous

Quand j’ai débuté les arts aériens, je n’avais aucune force dans le haut du corps, donc… eh bien, ça a été douloureux.

Je n’ai jamais eu autant de courbatures de ma vie. Pourquoi est-ce que je vous raconte tout cela ? Parce que le fait d’avoir autant de courbatures m’a fait réaliser que c’était exactement ce que je voulais. Faire travailler mon corps tout entier, y compris le haut du corps.

J’ai commencé les sports aériens et acrobatiques pour le plaisir et, j’avoue, pour ne pas avoir de gros bras. Ou des bras qui pendouillent.

Décrivez votre mission et votre valeur ajoutée ?

Dans le yoga aérien, au lieu de répéter les mêmes mouvements, nous implémentons une progression. Nous pouvons accentuer le côté artistique ou fortifiant, ou nous concentrer sur la flexibilité ou la relaxation, ou même sur l’aspect revigorant des exercices. On apprend quelque chose de nouveau à chaque fois, à essayer et à enseigner.

C’est pourquoi j’ai commencé à enseigner le yoga aérien et à certifier des professeurs. Pour vous aider à trouver un équilibre et rester en bonne forme physique. Pour que vous puissiez aider d'autres personnes à les trouver aussi.

Que vous apporte le réseau Diane ? Que cherchiez-vous en rejoignant ce réseau ?

Un réseau d'entrepreneuses, des femmes qui viennent de mondes très différents, qui vivent les mêmes problèmes et joies que moi en tant qu'indépendante. Un réseau des femmes qui vivent une aventure comme la mienne.

Terminez par une phrase qui vous inspire/votre devise

"Déployez vos ailes et volez en tête." - Devise de l'école de yoga aérien

Contact